En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. En savoir plus

Voir les sujets non lus
Marquer tous les sujets comme lus
Accéder aux archives

[WIP] Galerie musicale

Premiers pas : piano, guitare, violoncelle.

  • 3 sujets
  • 68 réponses

22 juil. 2016 - 12:06

Hello,

Monsieur Simone et moi-même avons eu l'idée de créer ce fil du discussion dans lequel nous publierons de temps en temps des enregistrements (piano, guitare, violoncelle en solo ou en duo). Autant dire d'entrée de jeu que nous avons un niveau débutant voire grand débutant : Monsieur Simone reprend la guitare et commence le piano après avoir fait quelques années de synthé, moi j'ai commencé le violoncelle il y a une dizaine de mois. Pour l'un et l'autre, il s'agit de nous fixer des objectifs à court terme : travailler un morceau en vue de le faire écouter par d'autres, mais aussi garder une trace de ce que nous jouons de manière à marquer notre progression (soyons optimistes).

Vos remarques, conseils, tartes à la crème sont plus que bienvenus !

On commence doucement avec deux morceaux faciles :

Alice in wonderland
Violoncelle : David Capuçon, Guitare : Cyrielle Hendrix


Swing duo
Piano : Cyrielle Gould, Violoncelle : David Capuçon


Littéralement et dans tous les sens.
  • 13 sujets
  • 166 réponses

Message posté le 19:13 - 22 juil. 2016

Merci Smirt. Ce sont des reprises ; Alice in wonderland est un classique du jazz (cela fait bizarre d'écrire ça...) et Swing duo est tiré d'un bouquin de partition pour piano 4 mains, que Goldmund a adapté pour avoir les basses au violoncelle.
Mais en soi il existe assez peu de morceau guitare/cello ; du coup on prend des morceaux avec le chant écrit pour le violoncelle et j'essaye de trouver un accompagnement qui correspond à la guitare.

  • 31 sujets
  • 184 réponses

Message posté le 16:03 - 25 juil. 2016

Merci de partager ça avec nous :)

Pour des "grands débutants", vous vous en sortez plutôt bien ! J'aime particulièrement Alice in wonderland.

Pour ce qui est des morceaux, je n'y connais pas grand chose, mais je pense aux œuvres de Paganini ou Dotzauer, avec une adaptation de votre part, le rendu peut être tout à fait plaisant ! Par contre, j'ignore si les partitions sont faciles d'accès ou non ^^

  • 3 sujets
  • 68 réponses

Message posté le 10:18 - 27 août 2016

Merci pour le retour, Melow, je vais chercher ça ! Avec le déménagement, on n'a pas eu beaucoup de temps pour bosser nos duo mais je vais essayer de pondre un enregistrement correct en violoncelle solo : je travaille sur plusieurs petits morceaux en ce moment.


Littéralement et dans tous les sens.
  • 3 sujets
  • 68 réponses

Message posté le 16:07 - 28 août 2016

Quelques morceaux solo au violoncelle, donc, en attendant notre grand duo so hype sur Miyazaki.




Littéralement et dans tous les sens.
  • 3 sujets
  • 68 réponses

Message posté le 16:40 - 8 janv. 2017

Le petit dernier. A nouveau, Alice in wonderlands mais dans un arrangement pour duo de violoncelles. Grâce aux conseils de Mic, j'ai réussi à enregistrer séparément la voix et la basse continue puis à les superposer sur Audacity : encore merci à lui ! Il reste quelques fausses notes mais à l'heure actuelle je suis pas vraiment capable de faire mieux, alors tant pis, je poste.

https://soundcloud.com/blumroch/alice-final-duo

(Le lecteur soundcloud du site a l'air fatigué - lui aussi - du coup je pose un lien.)


Littéralement et dans tous les sens.
  • 29 sujets
  • 180 réponses

Message posté le 09:40 - 9 janv. 2017

Salut gold, vraiment sympa ce petit morceau, niveau jeu j'ai pas grand chose à dire c'est bien mené et connaissant la difficulté du violoncelle je suis impressionné par le rendu à ce stade de ton apprentissage !

Bon mais vu que ce ne sont pas les éloges qui te feront progresser je vais me permettre de commenter le rendu sonore et ton enregistrement.

Déjà tu as deux voix, mais ton rendu est très mono au centre, tu as là l'occasion d'étendre un peu ton mixage, en décalant un instrument légèrement à droite, et l'autre de façon analogue à gauche. Par convention, dans la musique orchestrale ou de chambre (dans une moindre mesure mais pour les duos ça vaut), on a tendance à placer les instruments ou les voix les plus graves à droite et les aigus vers la gauche. Si tu fais bien attention dans les formations symphoniques les premiers violons et les altos sont centre-gauche et les contrebasses et basses à droite, avec les vents en arrière au centre. Je ne saurais pas te dire la raison de cette configuration mais toujours est il que du coup le cerveau est plutôt habitué à ce positionnement du spectre audio dans la musique acoustique. Je te conseille dans ton cas ici, de placer ta voix la plus aiguë à genre 25% à gauche et ta grave 25% à droite, puis de jouer sur ces valeurs selon ton gout, tu va voir la différence majeure, incontournable, que ça va apporter à la présence de ton jeu. Je déconseille par contre d'approcher les valeurs max (100%) car là l'oreille tilte très vite que ce n'est pas une situation "normale".
Cependant sur cette dernière remarque, quelque chose qui se fait beaucoup surtout en enregistrement de guitare rythmique (ça te concerne peu là mais ça pourra t'intéresser le jour où tu voudra enregistrer pizzicato ou staccato) c'est de doubler l'enregistrement, enregistrer une première fois ta voix, puis une seconde fois, et de mettre un enregistrement complètement à droite et l'autre à gauche, ça donne une impression de présence spatiale, ou de formation plus grande : alors que tu reste sur une composition pour une ou deux voix, tu te retrouve avec un jeu de deux à quatre instruments.

Ce qui est à retenir : c'est pas mal de jouer sur le "panning" (la spatialisation) et d'éviter absolument de se retrouver avec un instrument exactement au centre de l'écoute sauf si c'est une voix humaine ou un instrument solo dont le jeu solo a sa justification (pour un solo justement), audacity te permet de bouger tes pistes en droite-gauche justement, c'est le curseur sous le volume de la piste (avec D <-|-> G).



Ensuite tu as un petit souci de volume par moment, trop de fréquences de la même zone du spectre sonores s'additionnent (ce qui est normal puisque c'est deux fois le même instrument) et du coup tu te retrouve avec de la saturation par moment. Le principe du niveau sonore en montage audio c'est qu'on considère une échelle de volume en décibels qui va de -infini à 0, -infini c'est le silence absolu et 0 c'est le volume sonore qui correspond à 100% de ce que la carte son peut produire. La suite peut être un peu barbante parce que c'est des maths mais je pense que c'est important de saisir la notion pour l'utiliser correctement dès le début.

Mathématiquement en fait ça représente le logarithme du rapport entre la puissance que va demander le son enregistré et la puissance théorique de la carte son, donc par exemple le silence est considéré comme une puissance proche de 0, donc son niveau sera égal à un truc proche de log(presque 0 / puissance carte), par convention on dit que la puissance de la carte représente 1 (car comme c'est un rapport de deux choses de même nature on s'en fout des unités ou des dimensions), donc niveau du silence = log(0/1) = log(0) = -infini.
Au contraire si tu demande à la carte de produire un niveau à pleine puissance tu as : niveau = log(1/1) = log(1) = 0.
Si par malheur tu demande plus à ta carte qu'elle ne peut produire, par exemple disons si tu demande moitié plus que ce qu'elle peut faire, 1.5 : niveau de sortie = log(1.5) = +0.17db

La saturation, c'est ça, c'est tout ce que tu demande qui est supérieur à ce que tu peux avoir en terme de puissance, et ça se traduit en une bouillie du son qui fait cracher les hauts parleurs. Tu en as par exemple à 0:45 dans ton enregistrement. Pour éviter ça il te faut veiller dans audacity à ce que ton indicateur de niveau ne passe jamais à plus de 0db. C'est la barre tout en haut de la fenêtre qui ressemble à ça :



Tout à droite de la barre ça deviendra rouge si jamais tu dépasse 0, c'est une situation à proscrire en toute circonstance. Tu as deux approches dans ce cas, soit tu utilise ce qu'on appelle un limiteur sur la piste master, qui fera en sorte de baisser automatiquement le volume en cas de saturation, ou bien (ce que je conseille) de veiller toi même à ce que la sortie ne dépasse jamais 0 en baissant à la main le volume de chaque piste jusqu'à arriver à des valeurs maximum proche de 0.
Cependant ce qu'il vaut mieux éviter, et qui a malheureusement pris le dessus dans la musique moderne (électro notamment), c'est de chercher à toujours maintenir le niveau proche de 0db en toute circonstance (en amplifiant les moments calmes et en baissant les forts) ça aboutit à ce qu'on appelle un mix plat et qui fait perdre le dynamisme d'un morceau (paradoxal quand on cherche la puissance). Il n'y a qu'à écouter les alternances fort/faible dans la musique sympho de Beethoven pour se convaincre de l'intérêt de ne pas être dans cette situation plate.


Voila voila, bon j'ai été un petit peu plus long que prévu, désolé mais c'est un sujet qui me passionne et je pense que tu as potentiellement la chance de pouvoir y aller à fond !


Ma petite galerie graphique
  • 3 sujets
  • 68 réponses

Message posté le 10:03 - 9 janv. 2017

Un ENORME merci Mic, ton explication est très claire, je vais essayer de mettre ça en application sur mon prochain enregistrement. Justement aujourd'hui je vais tenter le Château ambulant, beaucoup plus dur que Alice techniquement (la voix "saute" constamment de la première position à la quatrième - haut du manche / bas du manche -, ce qui complique beaucoup la justesse).


Littéralement et dans tous les sens.
  • 3 sujets
  • 68 réponses

Message posté le 13:34 - 15 avr. 2017

Et c'est la fête des clopinettes avec deux nouveaux enregistrements âââdmirables (je songe à ouvrir une rubrique "Goldmund massacre les classiques" sur Facebook, histoire d'en faire profiter plus de monde).

The rains of Castamere (Game of throne)


Bourrée, Stölzer (duo pour violoncelle)


Je travaille en ce moment avec 3 autre élèves sur un morceau de Piazzolla arrangé pour quatuor de violoncelles (les choses sérieuses), je verrai pendant les vacances s'ils sont d'accord pour se risquer à un enregistrement !


Littéralement et dans tous les sens.
^