En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. En savoir plus

Voir les sujets non lus
Marquer tous les sujets comme lus
Accéder aux archives

Trancher dans le vif

par Méli, Cassiopée et Mike

  • 115 sujets
  • 1254 réponses

7 nov. 2015 - 17:36

Trancher dans le vif est un récit narratif commencé sur Ter Aelis 1.5. #FF5B2B
Aparté


Résumé :

Haesobia Hardenthun se retrouve un soir au prise avec un tueur. Sauvée de justesse grâce à la présence inopinée de Placide Rafoneau, détective de son état, ils s'engagent dans une enquête en compagnie de l'ami d'enfance d'Hae, le mondain Anthonin C. de Gysors.
La piste les mène vers le milieu universitaire de la médecine, mais ils ne savent encore pas trop où ils mettent les pieds.
Ils ne sont pas seuls à se disputer les informations, Viktor Plumant, journaliste, les précède parfois.

Les auteurs :

Méli joue Haesobia, Cassiopée joue Placide Rafoneau et Mike001 joue Viktor Plumant.
Anthonin, inventé par Méli est joué à titre de pnj par les trois joueurs.


Couleurs des dialogues :
Haesobia : #9EFD38
Placide : #80d0d0
Viktor : #F787EA
Anthonin : #2C75FF
Professeur Flodorin de Oudargues : #8EA2C6


  • 115 sujets
  • 1254 réponses

Message posté le 15:54 - 3 mai 2018

La rixe ne fut pas longue à s'envenimer. Elle prit une tournure qu'aucun des participants n'avait sans doute imaginé. L'assaut fut donné dans un fracas terrible. Tables renversées, assaillants dressés comme un seul homme qui silencieusement épiaient chacun des gestes des malheureux soudain prisonniers.
Haezobia, Viktor et Anthonin levèrent à bon escient les chaises en guise de bouclier. En face d'eux se tenaient une bande de malfrats armés de dagues dont les mines patibulaires en auraient repoussé plus d'un. Cependant, le fleuret de la dame et l'envie d'en découdre des autres retenaient leur attaque. Heureusement Placide avait réussi à accrocher le professeur par le bras avant qu'il ne s'esquive par la porte de derrière. Il le tenait plaqué contre lui en guise de protection en lui tenant une lame sous la gorge.

-Dîtes leur de reculer ! Prononça Placide dont le ton de la voix trahissait toute sa détermination à lui trancher le cou.


  • 160 sujets
  • 1660 réponses

Message posté le 18:22 - 2 oct. 2018

Le silence tomba sous la menace de Placide, lourd et pesant.

Leurs adversaires semblaient hésiter. Haesobia voyait presque leur réflexion se refléter sur leurs visages abîmés. Ils hésitaient, il n'était pas clair si le Professeur était suffisamment important pour que sa vie importe dans la rixe.

Les têtes se tournèrent peu à peu vers un homme d'âge moyen, resté assis le long du bar. La tête penchée, il se donnait un air un peu bêta que trompait un regard bien plus intelligent que celui de ses comparses. Trahi de sa position de chef par la situation, il esquissa un sourire désabusé et se redressa pour s'approcher d'une démarche sûre de Placide et du Professeur.

Aucun bruit ne transpirait alors qu'il observait silencieusement ce dernier, le regard perçant.


  • 58 sujets
  • 694 réponses

Message posté le 14:44 - 17 oct. 2018

Un tabouret vola. Lancé avec brutalité, le mobilier en bois fusa vers le chef présomptif. Viktor ne souhaitait pas entendre les boniments qu'il n'aurait pas manqué de débiter. En assommant la tête pensante du groupe, peut-être qu'ils pourraient s'assurer une victoire facile grâce au fleuret de la jeune fille et au professeur tenu en respect. Les hommes de main n'étaient sûrement payés qu'une bouchée de pain, pas assez pour payer les services d'un guérisseur s'ils étaient poignardés ou éventrés.


  • 115 sujets
  • 1254 réponses

Message posté le 09:21 - 18 oct. 2018

Lorsque le tabouret atteignit le crâne du sournois qui s'apprêtait à prendre la situation en main, Placide fut si surpris qu'il tourna la tête vers la source de l'assaut. Mal lui en prit car le professeur, moins mou qu'il n'en donnait l'air en profita pour lui assener un formidable coup de talon sur le pied. Un instant déstabilisé par la douleur qui l'irriguait, il ne peut être assez précis pour retenir l'homme qui lui envoya un violent coup de coude dans le sternum lui bloquant ainsi la respiration.
Le professeur, n'hésitant pas à tirer avantage de cette faiblesse momentanée se dégagea du bras qui l'enserrait et se glissa dans un même mouvement à l'abri du comptoir.
Placide tentait de reprendre de l'air désespérément sans pouvoir réagir à sa fuite.


  • 160 sujets
  • 1660 réponses

Message posté le 20:56 - 22 oct. 2018

Anthonin protégeait son flan gauche mais il restait 3 gaillards aux rictus peu commodes qui lui faisaient face. Elle dut rapidement admettre que son tabouret était plus une gêne qu'autre chose pour utiliser efficacement sa lame contre ses adversaires. Elle profita d'une ouverture pour le lancer violemment au visage de l'homme qui s'était avancé imprudemment. A terre et le nez en sang, il n'était plus une source d'inquiétude pour au moins quelques minutes mais la vue de leur compagnon blessé au sol attisa la colère des deux malandrins restant.
Haesobia brandissait dans des gestes vifs sa lame dans la seule intention de les tenir à distance. A la seconde où l'un deux pourrait lui porter un coup, elle sera probablement hors combat. Cependant, du fait de leur imposante masse et seule contre deux, elle se retrouva rapidement acculée contre un mur, séparée d'Anthonin occupé par ses propres adversaires en surnombre.


^