En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. En savoir plus

Voir les sujets non lus
Marquer tous les sujets comme lus
Accéder aux archives

  • 3 sujets
  • 23 réponses

18 avr. 2016 - 14:11

Teysa entra dans les thermes, son pas glissait avec délicatesse sur le carrelage humide et chaud. la vapeur ambiante réchauffait son corps, il entra doucement dans l'eau profitant du liquide chaleureux qui l'invitait à entrer. Il s’installa tranquillement, profitant du silence du lieu désert et de la paix qui en exsudait. Il attendit alors que son invitée daigne le rejoindre et peut être la prochaine fois conviendraient ils d'une dates et d'un horaire pour plus de simplicité.

  • 23 sujets
  • 552 réponses

Message posté le 21:13 - 25 avr. 2016

Avant d'entrer, Lùthien contempla les murs des thermes. En pierre blanche, sculptés de sujets floraux, ils s'envolaient vers les cieux, invitation au voyage. En passant les portes en bois massif, l'elfe pénétra dans un monde de mosaïques colorées, de sons étouffés par le ruissellement de l'eau, dans un atmosphère chaude, moite et légèrement parfumée. Un employé lui expliqua le fonctionnement des thermes et Lùthien se déshabilla dans le vestiaire d'où elle ne ressortit qu'avec une serviette autour des hanches, dévoilant ainsi les cicatrices de son ventre et le corbeau sur son épaule gauche. En entrant dans la salle des bains, ses sens affûtés lui avaient déjà révélé que Teysa était déjà là et que, pour le moment en tout cas, ils n'étaient que tous les deux. Déposant sans pudeur sa serviette sur un banc (quand on finit à poil à chaque fois qu'on se transforme, soit tous les mois minimum, on s’assoit rapidement sur sa pudeur), l'elfe entra lentement dans l'eau, savourant la chaleur délassante.

Ils se retrouvaient enfin sur un terrain neutre, où nulle magie autre que celle émanant naturellement du corps de l'ange ne venait irriter les nerfs de la possédée. D'une poussée du bassin, Lùthien plongea et sa tête émergea à moins d'un mètre de celle de Teysa.

Voilà ce qui s'appelle un bon bain, fit-elle avec un soupir de plaisir.

  • 3 sujets
  • 23 réponses

Message posté le 16:13 - 6 mai 2016

Teysa profitait de la douceur du lieu, reposant son corps et son esprit, il entrouvrit les yeux dans les brumes chaleureuses des vapeurs. Le primera la sentit approcher, il sourit en voyant apparaître le visage de l'elfe devant lui.

- Eh bien très chère, c'est un plaisir que de vous revoir, j'espère que ce lieu vous sied et que vous vous y sentez plus à votre aise.


L'ange souriait à plein crocs, mais sans aucune menace,son visage était joyeux et ses yeux améthyste pétillaient, il n'y avait que malice et charme dans sa gestuelle. Il nagea doucement autour de la louve, avec langueur, lentement profitant des mouvements de l'eau chaude se déplaçant en réponse à sa nage. Il créa ainsi une traîne aquatique tout en la regardant avec amusement.

  • 23 sujets
  • 552 réponses

Message posté le 18:19 - 7 mai 2016

Lùthien sourit à son tour. L'atmosphère était détendue, en partie grâce au lieu et en partie parce qu'ils avaient tous les deux laissé leur agressivité au vestiaire. L'elfe envoya une pichenette dans l'eau qui fit retomber quelques gouttes sur le visage de Teysa.

Je me sens bien mieux, surtout dans cette eau bien chaude qui change des neiges éternelles
, fit-elle avec un rire cristallin. Je me pose toujours la question de ce qui peut bien vous intéresser chez moi. Posons tout de suite une chose, ce n'est pas la peine d'essayer de me recruter. Quand bien même la Lune a une grande influence sur ma vie, je suis une solitaire. Je ne m'investirai pas dans un groupe.

Les vaguelettes créées par le mouvement de l'ange berçaient agréablement son corps. Ce lent roulis enveloppant délassait Lùthien aussi efficacement que la chaleur de l'eau. Ses yeux dorés se mirent à briller d'une lueur enfantine.

Ceci étant dit, j'aimerai beaucoup assouvir une autre curiosité.

L'elfe tendit une main vers le dos de Teysa, où se cachaient ses ailes.

Puis-je?

  • 3 sujets
  • 23 réponses

Message posté le 16:38 - 26 mai 2016

Teysa arrêta sa nage avant de répondre :

- Pourquoi je m’intéresse à vous ? Mais parce que vous êtes intéressante. Vous êtes une créature curieuse, libre, sauvage... Vous êtes intéressante, et j'aimerais découvrir vos mystère.


Quand il eu fini de répondre il remarqua la Louve, qui nageait vers lui, la main tendu vers son dos et l'endroit d'où ses ailes se rangeait, les cicatrices de la première fois.

- Bien sur que vous pouvez. Mais en échange je veux un peu plus de réponse sur le loup.

Teysa souriait calmement.

  • 23 sujets
  • 552 réponses

Message posté le 18:02 - 26 mai 2016

Pour toute réponse, Lùthien hocha la tête et continua son mouvement. Légèrement, ses doigts effleurèrent les fines cicatrices. Elles étaient à peine visibles, rien ne transparaissait au toucher. Et pourtant. Lùthien sentait comme une vibration à cet endroit, une palpitation. Délicatement, mais fermement, elle appuya la paume de ses mains. Il y avait bien une résistance, infime, qui différait de la morphologie d'un elfe, ou d'un humain, standard. Cela la laissait songeuse.

Laissant ses doigts suivre distraitement les cicatrices, les omoplates... la louve répondit à l'interrogation de Teysa.

C'est à la fois simple et compliqué. Certainement comme d'expliquer comment fonctionne des ailes escamotables... Ce n'est pas vraiment un loup et quant à savoir pourquoi il me donne cette forme là, c'est un mystère. C'est un démon, scellé il y a des milliers d'années. De génération en génération, il passe d'un corps à l'autre. Pour cette fois, c'est moi qui en suit la gardienne. Quel est le rôle de cette punition? Je n'en sais rien et je ne suis pas sûre qu'elle soit efficace. Même si, pour cette fois, il semble avoir trouvé un gardien suffisamment fort pour éviter que se répande sa colère.

Comme toujours lorsqu'elle l'évoquait, le démon remuait en son sein. Il adorait parler de lui-même et passer au premier plan de son hôte lui procurait toujours un vif plaisir. Mais pour le moment Lùthien le muselait. Elle n'avait pas besoin de lui.

  • 3 sujets
  • 23 réponses

Message posté le 16:46 - 8 juil. 2016

L'ange frissonna au contact de la caresse sur ses cicatrices. La peau était sensible à l'endroit où ses ailes sortaient. Il se tourna lentement, pour plonger ses yeux dans le regard intrigué de la louve.

-Mes ailes escamotables comme vous dites, ont un fonctionnement assez étrange. Elles n’existent pas réellement quand elles sont cachées, mes ailes apparaissent quand même en déchirant mon dos. Je n'en sais pas plus sur leur fonctionnement. Et pour vous, vos transformations sont-elles douloureuses ?


Teysa s'allongea dans l'eau chaude.

  • 23 sujets
  • 552 réponses

Message posté le 11:59 - 13 juil. 2016

Lùthien sourit doucement. Sa curiosité était satisfaite et elle appréciait celle de Teysa.

Non, ce n'est pas douloureux. Ce qui est peut-être dommage, d'ailleurs, car j'y recourrais peut-être moins si c'était le cas. Cependant, il y a deux désagréments majeurs. Le premier étant une consommation excessive de vêtements et d'armes, puisque tout ce qui est sur moi au moment de la transformation est détruit, incorporer en moi il semblerait. Heureusement que je suis bonne dans la gestion de mon argent, sinon je serai ruinée, ajouta-t-elle en riant franchement. Le second est plus insidieux. Chaque transformation, mineure ou non, consomme mon énergie vitale. Évidemment, il m'est impossible de savoir combien exactement. Mais j'estime que j'approche de la fin de ma vie alors que je devrais être en son sommet.

L'elfe haussa les épaules. Vivre avec les humains lui avait appris que la vie était éphémère aussi n'était-elle pas perturbée par sa fin prochaine. Et sa vie était bien remplie. Elle regrettait certaines choses. Suivant le cours de ses pensées, sa main se porta instinctivement sur les cicatrices de soin ventre. Toutefois, son deuil était fait, et chaque jour lui apportait son lot de joie.

Lùthien se laissait à présent flotter sur l'eau du bassin, les yeux perdus dans les vapeurs du plafonds.

  • 3 sujets
  • 23 réponses

Message posté le 17:30 - 12 sept. 2016

Teysa était pensif le geste de Luthien sur ses cicatrices n'était pas passé inaperçu. Il prit ses aises dans l'eau douce. Prit quelques secondes.

- Et ces cicatrices là, elle sont dues à quoi ?

Il pointa du doigt le bas ventre zébré de l'elfe. Il avait le regard sérieux, et une tristesse fugace passa dans ses yeux sans âge. L'ange connaissait les conséquences de telles cicatrices.

  • 23 sujets
  • 552 réponses

Message posté le 10:36 - 14 sept. 2016

Lùthien n'eut pas besoin de regarder Teysa pour savoir de quelles cicatrices il parlait. Son corps en portait bien d'autres, traces de combats, mais aucune qui m'attirait l'oeil et les questions comme son ventre. Se laissant toujours porter par l'eau, comme un enfant dans sa matrice, l'elfe raconta brièvement l'histoire.

Il y a une cinquantaine d'années, je vivais avec un humain, un être d'une grande compassion, un coeur ouvert comme il en existe peu parmi cette race et qui avait su toucher mon coeur comme personne ne l'a jamais fait. Après quelques années de vie commune, passées à se cacher afin d'éviter les ennuis avec les diverses communautés alentours, il s'est trouvé que je suis tombée enceinte. Une surprise pour nous deux, un bonheur incroyable mais aussi une inquiétude supplémentaire. Je n'ai pas vécu parmi les elfes et ma vie parmi les humains ne m'a pas amenée à être partie prenante de ce genre d’événement. Lui non plus. Nous sommes donc sortis de l'ombre, prudemment, chacun notre tour afin de trouver quelqu'un qui pourrait m'assister lors de la naissance.

l'elfe repensait à ces heures de recherche où l'angoisse et l'espoir partageaient son esprit. cela avait été difficile, mais ils avaient fini par rencontrer une sage-femme qui accepta avec le sourire de les aider. Seulement, cette femme était surveillée par les Enfants de l'Unique. Les Enfants avaient connaissance de l'existence de Lùthien et du démon qui l'habitait. Jusqu'à présent, ils n'avaient pas réussi à mettre la main sur elle, ni même à l'approcher suffisamment pour constater ce phénomène de possession. Aussi quand ils surent que leur proie était affaiblie, ils sautèrent sur l'occasion. Patiemment, ils tendirent leur piège.

Un soir, la sage-femme vient nous voir. Nous n'étions plus qu'à un mois de la date du terme. Les Enfants la suivirent. Et ils attaquèrent. La femme fut la première tuée et dans le même temps, je reçus une dose d'anesthésique importante, ce qui m'empêcha de réagir. Avant de sombrer dans l'inconscience, je les ai vus tuer Elephën. J'étais à leur merci. Je ne sais ce qu'ils eurent le temps de faire comme expérience pendant que j'étais dans le coma. Quand je me suis réveillée, ils étaient penchés sur mon ventre ouvert, l'enfant inerte dans leurs mains, couteaux et autres objets d'étude pointés sur lui. La rage et la douleur ont tout emporté. Je ne me souviens de rien. Quand je me suis à nouveau réveillée, plusieurs semaines avaient passé à en juger par l'état des cadavres autour de moi. Et mon ventre avait cette apparence. C'est la seule fois où la cicatrisation s'est faite aussi mal.

Lùthien arrêta là son récit. Elle ne raconta pas les heures de pleurs, comment elle avait creusé les tombes de la sage-femme, de son mari et de son enfant à mains nues afin d'expier la douleur qui la faisait trembler jours et nuits. Elle ne dit pas non plus qu'elle avait été dans la garnison des Enfants de l'Unique de la ville de la sage-femme et qu'elle avait massacré tout le monde, sans distinction d'âge ou de sexe, ni qu'elle passa les années suivantes terrée dans la forêt, veillant sur les tombes, à moitié folle.

  • 3 sujets
  • 23 réponses

Message posté le 20:06 - 27 sept. 2016

Teysa regarda l'elfe, il avait une tristesse dans le regard.

- Tu ne va pas la laisser comme ça quand même...

Cette voix venait du tréfonds de son âme, une partie de lui même un ancien ennemie avec qui il avait fait la paix.

- Et que puis-je faire pour elle ?
- Offre lui une vie, une vie nouvelle, pour qu'elle puisse se reconstruire. Tu as l'éternité devant toi fait preuve de générosité.
- Et comment je pourrait faire ça ?
- Donne lui la moitié de ton infinité, il ne te restera que l'infini devant toi.

Teysa ferma les yeux, le prince avait raison. Il se sentait proche de Luthien et de ses souffrances. Toute cette vie qui lui avait été volée par un destin abject. Il sentit que inconsciemment le shaarnël montait en lui, une énergie irradiait de lui. Il saisit cette énergie et la confinât dans le creux de ses mains. Elle était douce, chaleureuse et pleine bien être. Il la tendit vers la louve.

- Tient je t'offre ce présent fais en bon usage.

  • 23 sujets
  • 552 réponses

Message posté le 20:42 - 5 oct. 2016

Lùthien regarda Teysa d'un air interloqué. La boule d'énergie au creux des mains de l'ange chatoyant doucement, l'appelant. L'elfe hésitait. La magie lui avait toujours répugné sans qu'elle sache réellement pourquoi. Pourtant, cette fois, son corps ne réagissait pas. Le démon en son sein, par contre, s'agitait tel un lion en cage. Une part d'elle se disait qu'ainsi elle pourrait continuer ses combats et garder le contrôle sur Odaowhleoe. Mais une autre partie savait que c'était le prix à payer et avait l'impression de tricher en acceptant ce don. Ce fut le regard de Teysa qui la décida, ces yeux à la fois doux et emplis de tristesse. Elle sentit la générosité vraie de ce regard. Il n'y avait pas d'arrière pensée, même pas de pitié. Juste de la compréhension. Alors Lùthien tendit la main vers la boule.

Dès qu'elle la toucha, la lumière s'écoula le long de son bras et s'empara de tout son corps. Lùthien sentit un afflux d'énergie régénérante. Elle eut l'impression que chacune de ses cellules s'abreuvait à cette source bienfaisante et retrouvait sa jeunesse. Bien qu'extérieurement rien ne changea, l'elfe sentit son organisme reprendre vie. Un chant joyeux la parcourait et lui donnait envie de danser. Elle se contenta de se couler contre l'ange et de murmurer "Merci" d'une voix rendue rauque par l'émotion.

  • 3 sujets
  • 23 réponses

Message posté le 14:53 - 22 nov. 2016

Teysa serra la louve contre lui. La générosité dont il avait fait preuve rayonnait encore autour de lui comme une douce chaleur. Il sentait son corps contre le siens nue dans l'eau chaude, les vapeurs lourde venait se condenser sur leur peau ruisselante. Il sentait cette chevelure d'ébène caresser sa joue et s'écouler sur ses mains. Il sentait le souffle de l'elfe contre son torse. Il sentait tout amplifier par la générosité dont il avait fait preuve il récupérerait se qu'il avait donné en amplifié, toute une vie amplifié ressentit en quelque instant. Les yeux de l'ange brillèrent, il posa ses lèvres sur la celle de la chasseuse.

  • 23 sujets
  • 552 réponses

Message posté le 15:12 - 30 nov. 2016

Lorsque les lèvres de Teysa se posèrent sur les siennes, une bulle de chaleur et de douceur entoura Lùthien. Le moment qu'ils venaient de vivre était si particulier, emprunt d'une générosité peu commune, que les derniers scrupules de la louve s'évanouirent. Quand bien même l'ange était pétri d'une magie qui la hérissait, son coeur était beau. Cachée derrière sa folie apparente, sa nature elfique, portée au partage, attendait le bon moment pour s'exprimer.

Le baiser se prolongeait, tout aussi doux que la caresse de l'eau sur leur peau. Délicatement, Lùthien posa sa main droite sur le torse de Teysa et la laissa glisser jusque dans son dos. Fluides comme le liquide, leurs mouvements s'écoulaient au rythme de leurs coeurs.

  • 3 sujets
  • 23 réponses

Message posté le 14:46 - 6 janv. 2017

Enlacés ils laissèrent leurs corps s'écouler tendrement dans l'eau des bains. Une tendresse étrange pris possession d'eux, une douceur qui s'écoulait sur leurs corps embrasé. Mélangés, unis, ils bougeaient à l'unisson comme s'ils ne s'appartenaient plus. Il n'y avait plus rien, plus de monde, plus de pays, plus de passé, plus d'avenir, rien que ce moment de partage infini, de confiance sans limite et d'extase instantanément lent. Un moment qui se termina dans une apogée figée dans une seconde éternelle, une seconde de plaisir délectable, de générosité extatique. Tandis que le temps semblait se figer dans ce moment qui leur appartenait, ils étaient l'autre et se regardaient eux même.

  • 23 sujets
  • 552 réponses

Message posté le 20:18 - 9 janv. 2017

Leurs coeurs et leurs corps s'apaisèrent lentement. Lùthien se laissa aller contre Teysa.

En chacun, ombre et lumière se mêlent. En toi, comme en moi, l'ombre n'est jamais loin de la lumière et prend sa place plus souvent qu'on ne le souhaiterait, parfois. Par la lumière que tu m'as montrée aujourd'hui, je t'accorde ma confiance. Toutefois, Prince de la Lune, cela ne veut pas dire que je suis ton alliée. Cela te convient-il ?

L'elfe soupçonnait l'ange déchu de vouloir la faire entrer dans sa confrérie. Ce n'était pas son genre. Elle se voulait libre de ses choix, bons ou mauvais, libre d'aider qui elle le voulait, quand elle le voulait. Parfaitement égoïste. Indispensable à sa survie.

^