En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. En savoir plus

Voir les sujets non lus
Marquer tous les sujets comme lus
Accéder aux archives

La Passerelle

[Aile bâbord]Cho - Aillas

  • 31 sujets
  • 192 réponses

15 mars 2016 - 20:08

La Passerelle




Le léger claquement des bottes sur le sol formaient un doux crépitement en bruit de fond, accompagnant une musique plus mélodique, produite par un groupe de jeunes sur l'estrade. Des instruments assez simples et courants, mais leurs propriétaires avaient pris sur eux d'en faire des petits bijoux bien à eux. Une guitare à harmonique -on y place sa paume au centre pour moduler son propre magnétisme et émettre des sons-, une synthéflûte, un complet de percussions sourdes.

Nérian avait une bonne vue sur le groupe zickos vu qu'ils se trouvaient juste en face de lui, c'était un de ses petits privilèges que de profiter des concerts tout en travaillant. Même si, évidemment, parfois le brouhaha de l'allée couvrait un peu les musiques les plus douces. Mais pas aujourd'hui, les coursives étaient moins fréquentées depuis l'attentat et le passage de son allée privée s'en ressentait pas mal. C'était pas une super chose pour lui, question affaire moins il avait de passage, moins il avait de clients.

Il passa un coup de chiffon machinal sur le zinc, celui-ci étant déjà propre, ça renvoya les lumières quelques peu tamisées de la pièce en lueurs irisées. Bientôt, il lui faudrait l'appui d'un clan pour assurer ses arrières et éviter que les choses ne tournent mal pour lui. Les charognard du secteur commençaient à se faire plus pressant et la baisse des consommations l'aidait pas vraiment.

Nérian grommela pour lui même, se concentrant sur la musique pour adoucir ses mœurs.

  • 42 sujets
  • 615 réponses

Message posté le 22:16 - 26 mars 2016

Meyliss déambulait dans les allées bordées d'étales commerciales, l'esprit ailleurs. Elle avait réalisé tout le travail d'une journée en une avant-midi, elle était claquée. Tout ça pour quoi ? Pour être à l'heure à un rendez-vous dans une autre partie du vaisseau avec un de ses contacts qui, au final, ne s'est jamais pointé.

Elle passa devant une coursive d'où provenait une musique entraînante. Elle s'arrêta, hésitante. Elle leva la tête et regarda l'enseigne : "La passerelle". Elle avait soudain une envie folle de décompresser en prenant un bon verre.
Elle inspecta sa tenue, ravie. Vêtue d'un jean, d'un sweat délavé et de ses vieilles baskets, elle ne pouvait pas avoir tenue plus décontractée et adaptée à cette sortie improvisée. Ses longs cheveux blonds ondulaient librement jusqu'au creux de ses reins.
Décidée, elle tourna les talons et s'engouffra dans la coursive.

Après avoir balayé l'endroit des yeux, elle pris un tabouret et s'installa au bar.

- Excusez-moi, je peux avoir un verre de Parista ?

  • 31 sujets
  • 192 réponses

Message posté le 02:10 - 4 avr. 2016

Nérian jeta son chiffon sur son épaule en regardant sa nouvelle cliente, il lui accrocha un sourire avant de se mettre à préparer sa commande. Mélangeant les alcools avec le jus de synthèse, il entama la discussion.

- Mauvaise journée ? Nérian secoua son shaker pour obtenir un liquide mauve presque luminescent qu'il versa dans un verre torsadé et déposa devant Meyliss. Pas trop secouée par les derniers évènements au moins ?

Il s'appuya légèrement en arrière pour lui faire face, avisant le manque de personnes désirant à boire. Il tira sur son cigare, soufflant ensuite un jet de fumée sur le côté.

  • 42 sujets
  • 615 réponses

Message posté le 15:07 - 4 avr. 2016

- Ce n'est pas bien de fumer vous savez ? dit-elle avec un sourire en coin.

Meyliss contempla la jolie couleur de son breuvage avant de le porter à ses lèvres. Si elle avait trouvé ce ton mauve apaisant, ce n'était rien comparé à la sensation de l'alcool dans son organisme. Encore un petit verre ou deux, et même la fatigue ne pourrait l'empêcher de se trémousser au rythme de la musique. Elle se promit cependant de ne pas faire d'excès.

- J'avais un rendez-vous aujourd'hui et on m'a posé un lapin, ça compte comme mauvaise journée ? Elle sourit et avala une gorgée de parista. J'ai l'impression de ne pas avoir eu une seule seconde à moi ces derniers jours...

Devant son regard interrogateur, elle lui expliqua qu'elle était médecin pour le clan Ediator. Suite à l'attaque, tout le vaisseau était en effervescence. Son clan n'y échappait pas. Malgré la charge de travail colossale, elle avait décidé de continuer à travailler à côté, bénévolement, comme elle avait toujours fait. Elle gagnait bien sa vie, c'est pour ça qu'elle aimait donner quelques heures de son temps à ceux qui n'ont pas toujours les moyens de s'offrir des soins. C'est aussi pour cette raison qu'elle avait tenu à se rendre sur les lieux du sinistre pour aider les victimes. Elle sentait cependant la fatigue la gagner de plus en plus sans arriver à décompresser efficacement.

- Je n'avais pas pris un seul verre depuis l'attaque ! Que ça fait du bien... Je devrais essayer de venir plus souvent. Il paraît que la psychologie de comptoir n'a pas son pareil!

  • 31 sujets
  • 192 réponses

Message posté le 14:04 - 10 avr. 2016

Nérian haussa un peu des épaules face au rappel à l'ordre sur sa santé. À vrai dire il n'en avait pas grand chose à faire de la dégrader et même dans le cas échéant, la médecine devrait être capable de le rafistoler quand il commencerait à fuir de partout. Quand Meyliss se plaignit de son manque de temps, il eut un rictus.

- Ah bah si j'avais ta chance, ici c'est l'inverse. Depuis que ça a pété les clients n'osent plus sortir pour boire un coup, une honte. Il maugréa un peu. D'ailleurs, je sais pas comment je vais tenir le coup moi, va vraiment falloir que je me sorte de là.

Il la regarda avec un sourire plus léger.

- T'imagines mettre la main sur un écarion ? Ça serait quand même classe, non ? Il désigna tout le pub autour de lui. Et puis ça me permettrait de remettre un coup de frais ici.

  • 42 sujets
  • 615 réponses

Message posté le 19:48 - 12 avr. 2016

Meylis continua à siroter son verre tout en écoutant le patron du bar. Tenir un pub ne devait pas être facile par les temps qui courent. Elle voulut promettre de ramener des amis avec elle la prochaine fois qu'elle viendrait, puis se ravisa. Elle n'était pas certaine de pouvoir honorer ce genre de promesse. Pas en ce moment.

- Vous exercez une autre activité à côté ? En plus de la gestion de ce pub ?

Au même instant, elle finit son verre et en profita pour en recommander un. Elle voulait tester un autre cocktail et comptait sur lui pour la conseiller.

- Les écarions... Si j'en avais, j'essayerais d'avoir mon propre espace ! Elle sourit, rêveuse.
Il était possible d'en gagner lors de la Fête, mais je suis très mauvaise lorsqu'il s'agit de paris. Et vous ? Vous avez tout de même réussi à amasser quelques gains ?

  • 31 sujets
  • 192 réponses

Message posté le 17:53 - 17 avr. 2016

Nérian se saisit du verre de la jeune femme et le mit dans le râtelier destiné au lavage, il en prit un autre puis regarda Meylis une seconde avant de se décider sur le cocktail à lui faire. Un alcool vert vint remplir un tiers du verre avant qu'un jus de synthèse jaune ne le rejoigne et que le tout forme un dégradé de vert qu'il agrémenta d'une paille et d'un glaçon triangulaire.

- Tiens, goûte-moi ça. Dit-il avec un sourire tandis que son cigare alla s'écraser dans un large cendrier d'un geste machinal. C'est un vert de Klür.

Il ajouta pour reprendre le fil de la discussion.

- Je n'ai que ce pub en fait, et quand un évènement comme la fête de la survie arrive, autant dire que je n'ai pas vraiment le temps de me consacrer à autre chose que de m'en occuper. Mais j'ai vu une dame passer par là. Il désigna le passage qui faisait la jonction entre les coursives à travers le bar. Elle avait un collier orné d'écarions, un truc qui doit valoir une vraie fortune.

^