En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de services tiers pouvant installer des cookies. En savoir plus

Voir les sujets non lus
Marquer tous les sujets comme lus
Accéder aux archives

[Travian]

Journal d'Haesobia

  • 159 sujets
  • 1639 réponses

22 août 2017 - 15:20

Haesobia ne se destinait pas à un grand destin guerrier. Malgré tout, elle suivit son ami de longue date Aillas dans une nouvelle aventure. Il ne cessait de lui parler de ce nouveau royaume aux champs de batailles épiques, où les grands tacticiens échafaudaient des plans astucieux pour assurer la victoire de leurs valeureux guerriers, que ce soit sur le terrain de l'ennemi que lors de la défense de leurs bastions.

N'ayant jamais trop su résister à l'enthousiasme contagieux de son ami, elle le suivit. Quelle fut sa déception devant des guerriers prétentieux, égoïstes, qui passaient leur temps à comparer des victoires sans honneur qu'ils qualifiaient d'exploit. Aillas et Haesobia perdirent bien vite intérêt pour ce champ de bataille, mais toute expérience est utile pour un guerrier, et ils apprirent quelques astuces . Ils continuèrent d'aider le royaume jusqu'à sa victoire qui leur sembla tout de même bien fade.

Aillas, dont il en faut bien davantage pour le détourner de ses grands projets, déclara à Haesobia :
« Il y'a un nouveau champ de bataille où tout est à construire ! Je serais Roi, tu dois venir ! »

Fatiguée d'un long trajet, elle n'eut même pas la force de discuter et le suivi dans cette nouvelle aventure. C'est dans ce nouveau royaume qu'elle apprit réellement les joies et les douleurs du champs de bataille. La pression des attaques régulières et de la préparation des défenses, l'importance des relations diplomatiques, la difficulté de maintenir un royaume cohérent et uni. Mais surtout, elle découvrit qu'au-delà des mouvements de troupes, des plans tactiques, il y'avait une autre guerre qui se jouait, une guerre psychologique visant à faire abandonner l'ennemi par un harcèlement d'attaque de troupes et de messages insinuant peu de compétences ou cherchant des réactions non réfléchies.
Etre prétentieux sur le champ de bataille est une faiblesse utile pour un ennemi avisé. La patiente est une qualité payante. Certains diront que nous étions têtus et fous... Mais le grand ennemi fut vaincu grâce à l'alliance de la confiance diplomatique, du savoir faire du roi et d'une persévérance à toute épreuve de ses sujets et alliés.
L'ennemi perdit à son propre jeu, démoralisé, ils abandonnèrent les uns après les autres face à une alliance qui défiait les tentatives sournoises.

Bien plus que la victoire guerrière, Haesobia était fiers des compagnons qu'elle avait rencontré. Dorénavant, Aillas n'était plus son seul fidèle compagnon, elle avait rencontré d'autres guerriers tacticiens, au courage exemplaire, et à l'honneur sans faille. Avec eux, elle souhaitait poursuivre l'aventure !

C'est ainsi qu'après quelques semaines de repos, ils se retrouvèrent sur un nouveau territoire à conquérir et défendre.


^